J'arrive de nouveau à une grande étape.. Coller le manche.
  Je vérifie d'abord que le manche, une fois dans la cavité soit droit par rapport à la médiane du corps. Après tout, jusqu'à présent j'ai tout le temps travaillé séparément sur ces 2 pièces. Elles me semblent droites et alignées, mais better safe than sorry..




  Le manche est bien aligné, la touche repose complètement sur le corps. Le joint semble assez bon tout autour du tenon, je peux commencer à masquer ce qui ne doit pas recevoir de colle.


Un léger biseau pour faciliter le passage de la colle.

  En maintenant le manche en place avec une pince, je masque le contour du joint en prenant soin de laisser un petit millimètre de marge. De cette manière je n'ai pas besoin de nettoyer des kilos de colle qui risquent d'empêcher la future teinture d'accrocher. Et la petite marge est là pour ne pas me retrouver avec de la bande de masquage bleu coincé à un endroit inextricable.



  Pour bien serrer le manche pendant le collage, je vais utiliser un bloc de bois qui a le même rayon que la touche. Ce dernier sera aussi protégé, la colle ne faisant pas la différence entre la guitare et le serre-joint.



  24heures plus tard, c'est le grand moment du démoulage.. Je retire les serre-joints et vérifie que tout soit droit.. Et c'est bon.
  Pas grand chose à nettoyer grâce au temps passé à tout masquer, quelques coulures à retirer au ciseau et c'est propre.. J'ai désormais une guitare en un seul morceau.