Il était important que la table de cette guitare soit plat pour fraiser les micros et le canal du binding. Puis elle a reçu un angle de 5° sur toute la partie du haut (du côté de la jonction manche-corps), pour que la touche repose dessus, malgré l'angle de renversement du manche.

  Il n'y a plus d'autre étape pour laquelle j'aurais besoin de la table droite, je vais donc enfin la sculpter pour qu'elle ait un beau galbe.

  Je vais enlever le gros de la matière à la défonceuse, en déterminant la profondeur à fraiser sur le plan. Je ne pourrai malheureusement utiliser ce procédé que sur la moitié inférieure, encore droite du corps. L'angle de 5° du haut m'empêche de poser la défonceuse. J'avais réfléchi à ça avant, et j'ai trouvé que c'était plus important de faire la surface inclinée propre pour poser le gabarit du tenon.

  Je fais un premier passage, correspondant à l'épaisseur au niveau du bord. Ca me fait une limite à ne pas dépasser pendant tout le procédé.



  Ensuite je fraise en fonction de ce que j'avais déterminé sur le plan, en remontant à chaque étape.



  Me voilà avec un escalier que j'adoucis avec plus ou moins tout ce que j'ai qui peut travailler le bois. Racloir, rape, rabot et papier abrasif, tout y passe pour obtenir une surface de plus en plus lisse.



  Je vais même jusqu'à utiliser une ponceuse excentrique pour former certaines parties. Ca semble violent, mais contrairement à une ponceuse à ruban, celle-ci ne creuse pas le bois rapidement et permet donc de faire du travail propre.



  Quand la forme est grossièrement terminée, je prends les caches-micros comme gabarit. Ces derniers sont arrondis dessous et en métal, il faut donc que la forme du corps soit bonne pour que ce soit joli. Ils ne se déformeront pas pour me faire plaisir.
  Je travaille au papier abrasif avec des mouvements réguliers, pour enlever peu de matière et arriver à une jolie forme.



  Il reste les hanches et la corne, tous deux assez difficiles, les premières parce qu'il n'y a pas beaucoup de place pour faire un bel arrondi, et la corne parce que la forme n'est pas régulière.
  Mais là encore, en prenant mon temps, j'arrive à une forme satisfaisante.